Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 05:29

 

 

 

 

 

 

2541322158_13c1634a83.jpg

 

Un grave problème se pose...

pouvez-vous m'aider à combler quelques lacunes,

pour compléter l'éducation de mon petiot,

qui aura bientôt trois ans !

Il est en Prépa de Mat' ...

 

 

Qui se souvient de cette comptine,

utilisée pour habiller les gamins

 

Haut les mains peau d'lapin

ça c'était acquis dans mon enfance;

 

ensuite mes gamines m'ont appris : 

Haut les fesses peau de négresse !

 

et, là... je sens qu'il manque un vers, au moins, ça marche par trois habituellement !

 

Bon, je sais qu'un mot de la seconde phrase,

est proscrit de nos jours,

au même titre qu'une jolie couleur de terre

ou encore un très bon gâteau, mais rien de raciste là-dedans ;

de même les mots grossiers,

que les enfants apprivoisent et digèrent,

font partie de leur éducation et de leur culture 

chaque pays a ses comptines grossières, 

et ça fait bien rigoler petits et grands 

même si c'est caca-boudin !

D'ailleurs le jour où il complétera le dernier mot

de la comptine Oh l'Escargot.. 

ma foi...

 

Et encore :

en cas de moucheron dans l'oeil,

sortant un beau mouchoir blanc,

en nouant un coin, on chante 

 

Regarde en haut

Regarde en bas

... ? 

là, j'ai eu deux versions par mes filles ! et vous ?


Dans vos régions et pays respectifs, que chantez-vous encore  ?

 

Oh l'escargot !

quelle drôle de petite bête

c'est rigolo ce qu'il a sur sa tête

un chat, marchait, le long de la gouttière

le vent, soufflait, sur sa p'tite queue légère

j'ai vu, j'ai vu, le p'tit trou de son derrière

j'ai vu, j'ai vu

le p'tit trou   de   son ....            oooohhhh !

 

 

 

 

 

Repost 0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 05:49

 

 

PICARDIE   Amiens

 

Pierre GARNIER

 

grand poète de langue picarde   link

 

 

DSCN0496

 

L'arbre (Poème de 1950) 

par "Picardia", publié le 27/03/08

 link

 

L’arbre


Un arbre luit chaque matin

Dans chaque fruit il me répète

Comme les mains jointes d’un saint

Son ombre entr’ouvre la fenêtre.

La source porte son feuillage

La mer unie et traversée

Nos voix recréent d’autres visages

Et notre amour est habité.

C’est toujours la même folie

Le même sang le même mal

Les arbres simples de l’esprit

Prennent l’oiseau pour capitale.

 

---Partie de toile Maximilien LUCE à Mantes actuellement---

Merci à M. Martel le Picard pour la découverte! : link

 

 

 

 

Repost 0
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 13:35

 

 

BUNNIE

était allée au marché... de Meulan, dimanche matin.


Coquette, elle s'était parée de ses jolies perles roses

et avait soigné sa toilette !

Après ses achats bien rangés au fond du panier d'osier,

 

Sur le chemin du retour

Elle avait batifolé dans les prés

Cueillant des fleurs

En tutoyant les papillons

 


DSCN9853

 

Rentrée chez elle, au Terrier, elle déposa ses achats et...

brusquement

se sentit un peu

seule...

 

DSCN9852

 

Comme c'est triste de ne pas partager mon repas avec une amie, 

ce jour est si triste, encore si pluvieux...


Mais... je vais inviter ma voisine !


DSCN9854

 

Elle alla trouver  CAROLINE

Qui l'aida à éplucher et laver les jolis légumes...

 

DSCN9851

 Quelle bon moment passé ensemble, CAROLINE !

 Merci.

 Et à dimanche prochain, chez moi !

 

      J'irai pour toi récolter Séneçon, Liseron, Plantain et Thym...

                    Dis, tu aimes Bunnie ? 

 


 

 

Repost 0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 05:25

En 1898 on pouvait écouter Fauré par exemple, mais en concert, à Paris;

ou bien en concert d'Harmonie par la Lyre Amicale de Poissy

qui en jouait peut-être une transcription ! 

Yvelines - PINCERAIS

Capture-maison-zola.PNG

photo du site : link- la maison est fermée pour quatre ans de travaux

Emile ZOLA

Capture-j-accuse.PNG

13 janvier 1898 - image : link

 Il habitait à MEDAN près de POISSY

en Yvelines, au bord de la Seine

Emile ZOLA à Médan (Yvelines, près de Poissy)

Nous avons évoqué à plusieurs reprise sa petite-fille

Denise LEBLOND-ZOLA qui avait été

professeur de Français à l'ancien Lycée de Jeunes Filles

des Mathurins à Pontoise, propriété

de Maria DERAISMES, amie de son voisin

Maria DERAISMES --- Pontoise/Vexin

Camille PISSARRO au Quartier de l'Hermitage de Pontoise

Sur les traces de Pissarro à Pontoise - 2/ Pontoise-Vexin

Voici un lien intéressant

link

menant à  un livre de Mme Leblond-Zola aux éditions Grasset

sur les origines de la famille : 

 

"Descendant d'une lignée d'officiers, le grand-père de François Zola,

Antoine Zola, était capitaine des Fanti,

soldats italiens au service de la République vénitienne ;

il servit sous les ordres du colonel Jean Berettini ;

sa compagnie se trouvait en 1771 à Céphalonie,

et, en 1777-1778, à Corfou.

Son père, Charles Zola, lieutenant au corps des Ingénieurs,

puis, capitaine du génie, épousa une jeune fille grecque de Corfou,

nommée Nicoletta Bondioli ; l

eur fils, François, naquit à Venise, le 8 août 1795."... la suite sur le lien

 

Voici également un autre regard sur

 l'arrière petite-fille, descendante de Jacques, le fils

de Zola et de Jeanne Rozerot : 

link

Plus je recherche, plus je trouve de descendants...

alors qu'il n'y a encore que deux ans, rien de spécial n'était publié

sauf aux Editions de Valhermeil de Pontoise ,

 " Revue Vivre en Val d'Oise - N° 4 novembre 1990 -

Editions du Valhermeil " article de Jean-Claude LEBLOND-ZOLA 

 

Une belle promenade à MEDAN ?

 on embarque ici !  link

 

La mémoire de notre écrivain est toujours bien vivante

dans la région : link

 

 

Repost 0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 06:00

 

Pour les enfants, des idées de cadeaux pour les Fêtes !

Tous mes amis blogueurs créateurs seront présentés ici !

Après l'artiste brodeuse Belge

LINDA DASPREMONT

link  

Broderies de Linda Daspremont, artiste brodeuse - Belgique

 

aujourd'hui, j'ai grand plaisir à vous signaler

le nouveau livre de cet écrivain Belge

déjà très apprécié et présenté l'an dernier 

clic :http://www.lejardindutemps.com/article-philippe-desterbecq-textes-et-nouvelles-de-moi-54977895.html

 

PHILIPPE DESTERBECQ

Un conte que j'ai dévoré... avant de l'offrir à ma petite-fille à Noël (chut !)

Philippe a eu la gentillesse de faire une dédicace à la Minette...

              L'ETOILE MAGIQUE           

DSCN9630

 

DSCN9632

 

PIERROT découvre un beau soir une étoile...

cette étoile...non, non, je ne dirai rien de plus, il vaut mieux lire ce joli conte 

enlevé, drôle, sensible, émouvant, où on sent aussi la patte

d'un bon Maitre d'Ecole, un beau terme pour noble métier 

 

Pour se procurer le conte : link

Editions Chloé des Lys

Le blog de l'auteur , mon ami 

PHILIBERT

http://philibertphotos.over-blog.com/article-tallinn-un-coin-de-nature-91670657.html

 

Repost 0
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 06:28
 
 
Mon Amie
 EGLANTINE
vient d'écrire une superbe nouvelle
que j'aimerais partager avec vous
 
sur son blog
Quai des Rimes
où vous découvrirez de nombreux beaux textes
pleins de poésie et de rêve
Vous retrouverez l'Oise et la Seine,
puisqu'elle évoque le confluent de Conflans Ste Honorine
2035244644_a6ade61281.jpg 
  En  suite à la série sur les péniches et quais de Seine
des derniers articles... 
DSCN0807
 Nous sommes nombreux à aimer nprofondément notre rivière  l'Oise
et notre fleuve la Seine,
riverains et habitants du Vexin et du Mantois...
 
Je vous souhaite une bonne lecture et un bon dimanche,
c'est ici :
 
 
 
Repost 0
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 05:54

 

 LE CYGNE

 

DSCN2698-copie-1

Un des cygnes des Mureaux - mars 2010 

 

Le vierge, le vivace et le bel aujourd'hui

Va-t-il nous déchirer avec un coup d'aile ivre

Ce lac dur oublié que hante sous le givre

Le transparent glacier des vols qui n'ont pas fui !

 

Un cygne d'autrefois se souvient que c'est lui

Magnifique mais qui sans espoir se délivre

Pour n'avoir pas chanté la région où vivre

Quand du stérile hiver a resplendi l'ennui.

 

Tout son col secouera cette blanche agonie

Par l'espace infligée à l'oiseau qui le nie,

Mais non l'horreur du sol où le plumage est pris.

 

Fantôme qu'à ce lieu son pur éclat assigne,

Il s'immobilise au songe froid de mépris

Que vêt parmi l'exil inutile le Cygne.

 

 

Stéphane Mallarmé

Sonnets

 

 

 

 

 

 

Repost 0
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 05:40

 

 

 Voyage à dos de cygne,

des hortillonnages d'Amiens à Windsor ... 

 

  Le Chevalier au Cygne

 

DSCN9950

le cygne des hortillonnages d'Amiens

 

En cherchant un poème sur le cygne, en langue picarde

ou bien  un fabliau du Nord, j'ai découvert un trésor de notre littérature

en langue d'oil, raconté par nos Trouvères 

 

Le Chevalier au Cygne,

épopée médiévale des Flandres

qui nous entraine dans les légendes européennes symboliques :

 

un extrait tiré de

http://crm.revues.org/2232?&id=2232

 

Monseigneur Adolf […] partit de son hostel a grant compaignie

 de gens vestuz de ses robes, et alloient devant ;

et apres eulx alloient tabourins, et apres alloit un poursuyvant d’armes,

 vestu d’une cotte d’armes pleine de signes, et apres alloit ung grant signe

 merveilleusement et subtilement faict, ayant une couronne d’or au col,

a quoy pendoit ung escu des plaines armes de Cleves,

et a celle couronne pendoit une chaisne d’or,

qui d’ung bout tenoit a la tresse de l’escu du chevalier,

et estoit ce signe adextré de deux sagittaires moult bien faictz,

qui tenoient arcs et fleches en leurs mains, et faisoient semblant

de tirer a l’encontre de ceulx qui voulloient aprocher le cigne.

Ledit chevalier, tenant a la chaisne d’or,

suyvoit le signe, armé tres richement de toutes armes16.

...

 

Ce commentaire est copié sur :

http://ashp.revues.org/index407.html

avec ci-dessous les mentions recommandées par l'auteur

   

" Oiseau blanc, le cygne est absent de la Bible mais joue un rôle important

dans la mythologie gréco-romaine et dans les mythologies de l’Europe du Nord et du Nord-Ouest.

Le Moyen Âge chrétien reçoit à son sujet un héritage symbolique multiforme

 qu’il fait fructifier sur plusieurs terrains : celui de la blancheur et de la pureté ;

celui du chant et de la mort ; celui de la métamorphose, surtout.

 

 Être changé en cygne est fréquent dans les légendes germano-scandinaves

et dans tout un ensemble de traditions lotharingiennes.

 

À ces dernières, se rattache l’histoire du chevalier au cygne,

 présente dans les chroniques dès la fin du xie siècle et dans de nombreux textes littéraires

 quelques décennies plus tard. Elle réunit à elle seule les différents

aspects de la symbolique de l’oiseau.

 

 En jouant sur les mots, les traditions de l’époque féodale font de

 ce mystérieux chevalier au cygne (miles cygni)

 le grand-père de Godefroi de Bouillon,

héros de la première croisade (miles signi crucis), et inscrivent sa légende

 dans le patrimoine mythologique de la Maison de Boulogne,(sur Mer) 

l’une des plus puissantes d’Occident.

 

 Les traditions ultérieures opèrent une greffe sur la légende arthurienne

et font de ce personnage un ancêtre de Perceval.

 

À la fin du Moyen Âge, nombreux sont les princes et les chevaliers

 qui « jouent » au chevalier au cygne et qui adoptent un emblème ou

une devise au cygne

(ainsi Jean de Berry; le célèbre Duc de Berry et ses Très Riches Heures"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Ier_de_Berry).

Capture-duc-berry.PNG  image de http://berry.medieval.over-blog.com/article-24075687.html

 

L’oiseau, parfois déprécié

 par la symboliques des bestiaires – cachant une chair noire

sous un plumage blanc il est une image de l’hypocrisie 

– s’en trouve valorisé.

 D’oiseau simplement noble, il devient oiseau pleinement royal.

 

 Au point qu’à l’aube des temps modernes, en Angleterre et dans plusieurs pays d’Europe,

il est interdit à quiconque n’est pas de sang royal de posséder des cygnes "

-- fin de citation--

 

-o-o-o-

Les cygnes de Windsor sont toujours propriété de la Reine Elizabeth !

http://www.ladepeche.fr/article/2009/07/20/641997-La-reine-Elizabeth-II-compte-ses-cygnes-pour-la-premiere-fois.html

 

 

Pour l'article recopié :

  je suis les recommandations du site :

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Pastoureau , « Symbolique médiévale et moderne », Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques , 139 | 2008 , [En ligne], mis en ligne le 25 novembre 2008. URL : http://ashp.revues.org/index407.html. Consulté le 29 avril 2011.

Auteur

M. Michel Pastoureau

Directeur d’études, École pratique des hautes études — Section des sciences historiques et philologiques

Articles du même auteur

Droits d'auteur

Tous droits réservés : EPHE

 

Si cette copie partielle pose le moindre problème... je supprime !

 

 

Repost 0
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 16:21

 

 

  Un spectacle à ne pas manquer

pour les habitants du Val d'Oise

 

PONTOISE

COURDIMANCHE  CERGY  ERAGNY 

SAINT OUEN L AUMONE

VAUREAL

 

 4254376605_7702d3bcdb.jpg

Mes amitiés à Michele, amie de Jacqueline

(blog Marenostrum); désolée, impossible de centrer le texte... 

 

 


création Théâtre 95

 

Le Théâtre et la cité
Mise en scène Joël Dragutin
Assistante mise en scène Diane Calma
D’après les textes de Martine Legrand, Michèle Laurence, Dominique Chryssoulis, Corinne Klomp, Dominique Paquet, Isabelle Bournat, Julien Daillère.
// Avec Juliette Croizat, Mia Delmae, Lionel Pascal, Xavier Valéry-Gauthier

 

L’édification d’un théâtre dans une ville constitue toujours un geste politique et symbolique fort, d’autant plus dans une période de crise économique et partiellement culturelle. Cela constitue sans nul doute un pari sur l’avenir sur lequel il convient de réfléchir. Dans la perspective de l’ouverture de son extension fin 2011, le Théâtre 95 «scène conventionnée aux écritures contemporaines» a passé
commande aux Écrivains Associés du Théâtre. Sept textes ont été retenus par un jury composé d’habitants, d’élus et de professionnels traitant de cette perpétuation du rapport historique, philosophique et politique entre le Théâtre et la Cité.
Ces différents textes qui tissent poésie, humour, émotion constituent un objet théâtral aux contenus et aux esthétiques pluriels qui provoque interrogation et réflexion par la diversité de leurs approches sur les liens complexes du Théâtre et de la Cité révélant une identité et une volonté communes de partage entre utopies et réalités.
Les auteurs ont pu visiter les lieux identitaires de Cergy Pontoise, rencontrer Joël Dragutin le directeur qui leur a parlé du projet artistique du Théâtre, et Jean-Claude Rault, véritable mémoire vivante de l’histoire de l’agglomération ; ils ont découvert les maquettes, de Gaëlle Pénau, l’architecte.
Ils nous transportent chacun à leur façon dans leur imaginaire comme préambule à l’ouverture de ce nouveau Théâtre 95 au cœur de la cité.

Ce spectacle est avant tout un hommage aux auteurs et à une ville, rendu par un théâtre aux écritures d’aujourd’hui.

 
 

 

 

 

Courdimanche, Foyer Rural, vendredi 18 mars, 20h30
Cergy, Le Carreau, jeudi 24 mars, 20h30
Pontoise, Le Dôme, jeudi 31 mars, 20h30
Vauréal, L’Antarès, jeudi 7 avril, 20h30
Eragny, Maison de la Challe, vendredi 29 avril, 20h30
Saint-Ouen l’Aumône, L’Imprévu, vendredi 20 mai, 21h

 

  

http://coulisses.over-blog.com/article-le-theatre-et-la-cite-68832291.html

Repost 0
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 05:05

 

 

 

Hé les Amis !

 

Saperlipopette,

il n'est pas toujours facile de rédiger rapidement

son avis dans un (bon...) commentaire !

les petits smileys, les emoticones sont drôles

mais notre langue nous offre des possibilités humoristiques

à redécouvrir , scrogneugneu  !

 

Eh bien, ouais,

euréka ;

et en langue... bleue, morbleu.

 et tac !

  

Principales interjections

-  Ah !
-  Adieu !
-  Ah !
-  Ah, çà !
-  Ah mais !
-  Aie !
-  Alerte !
-  Allez !
-  Allons !
-  Assez !
-  Allô !
-  Arrière !
-  Atchoum !
-  Attention !
-  Bah !
-  Au secours !
-  Barbe !
-  Basta !
-  Bernique !
-  Bigre !
-  Bis !
-  Bof !
-  Bon !
-  Bougre !
-  Boum !
-  Bravissimo !
-  Bravo !
-  Brrr !
-  Çà !
-  Chic !
-  Chiche !
-  Chouette !
-  Chut !
-  Ciao !
-  Ciel !
-  Clic !

-  Comment !
-  Corbleu !
-  Coucou !
-  Courage !
-  Crac !
-  Cric !
-  Da !
-  Dame !
-  Damnation !
-  Debout !
-  Diable !
-  Dia !
-  Diantre !
-  Dieu !
-  Diantre !
-  Ding !
-  Dommage !
-  Drelin
-  Dring !
-  Eh !
-  Eh bien !
-  Enfin!
-  Euh !
-  Euréka !
-  Fi !
-  Fichtre !
-  Fixe
-  Flac
-  Floc !
-  Flûte !
-  Foin !
-  Fouchtra !
-  Funérailles !
-  Gai !
-  Gare !

-  Gare à vous !
-  Grâce !
-  Ha !
-  Haïe !
-  Hallali !
-  Halte !
-  Halte-là !
-  Han !
-  Hardi !
-  Haro !
-  Hé !
-  Hein !
-  Hélas !
-  Hello !
-  Hem !
-  Hep !
-  Eh quoi !
-  Heu !
-  Ho !
-  Holà !
-  Hop !
-  Hosanna !
-  Hou !
-  Houp !
-  Hourra !
-  Hue !
-  Hum !
-  Hurrah !
-  Idiot !
-  Là !
-  Las !
-  Malheur !
-  Merci !
-  Miam-miam !
-  Minute !
-  Mince !

-  Morbleu !
-  Motus !
-  Na !
-  Ô !
-  Oh !
-  Ohé !
-  Olé !
-  Ouais !
-  Ouf !
-  Ouïe !
-  Ouille !
-  Oust !
-  Ouste !
-  Paf !
-  Paix !
-  Pan !
-  Parbleu !
-  Pardi !
-  Pardieu !
-  Patapouf !
-  Patatras !
-  Pécaïre !
-  Pechère !
-  Peuchère !
-  Peuh !
-  Pff !
-  Pfft !
-  Pfut !
-  Pif !
-  Pin-pon !
-  Ploc !
-  Plouf !
-  Pouah !
-  Pouf !
-  Présent !
-  Psitt !

-  Pst !
-  Quoi !
-  Rataplan !
-  Rantanplan !
-  Sacrebleu !
-  Sacredieu !
-  Sacristi !
-  Salut !
-  Saperlipopette !
-  Saperlotte !
-  Sapristi !
-  Scrogneugneu !
-  Silence !
-  Sniff !
-  Stop !
-  Suffit !
-  Tac !
-  Taïaut !
-  Taratata !
-  Tayaut !
-  Tchao !
-  Tintin !
-  Toc !
-  Tonnerre !
-  Tudieu !
-  Turlututu !
-  Ventrebleu !
-  Vertubleu !
-  Vertuchou !
-  Vertudieu !
-  Vite !
-  Vivat !
-  Vive !
-  Vlan !
-  Zou !
-  Zut !

Locutions interjectives

-  À d'autres !
-  À la bonne heure !
-  Ah ! là! là !
-  A la tienne !
-  Allons donc !
-  Alors quoi !
-  A quoi bon !
-  Bon courage !
-  Bonne Mère !
-  Bon sang !
-  Bon sang !
-  Bonté de Dieu !
-  Bonté divine !
-  Bonté du ciel !
-  Ça suffit !
-  C'en est assez !
-  C'est assez !
-  Dis donc !
-  Eh bien !
-  Enfer et damnation !
-  En avant !
-  En voilà assez !
-  Et tac !
-  Et toc !
-  Fi donc !
-  Fouette cocher !
-  Gare à la bombe !
-  Grand Dieu !
-  Hé bien !
-  Hé là !
-  Hop là !
-  Juste ciel !
-  Là, là !
-  La ferme !
-  La paix !
-  Ma foi !
-  Ma parole !
-  Mon Dieu !
-  Nom d'une pipe !
-  Nom d'un chien !
-  Nom d'un petit bonhomme !
-  Par exe2mple !
-  Tant pis !
-  Tchin-tchin !
-  Tonnerre de Dieu !
-  Tu vois !
-  Vogue la galère

 

 

Un petit test facile et drôle ?

en avant !

 

http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-57394.php

 

 

ça va faire floc, mon article ?

à la bonne heure; dis donc,

c'en est assez, la ferme, ça suffit et 

vogue la galère, ventrebleu !

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog lejardindutemps
  • Le blog   lejardindutemps
  • : Patrimoine et Histoire Vexin-Mantois - Ile de France - Normandie - Picardie - Pas de Calais - Musique - Poésie - Plantes Médecines alternatives
  • Contact

Réponses aux commentaires

C'est un plaisir de recevoir vos commentaires et de partager amicalement vos avis et connaissances 

Aussi pour continuer à avoir suffisamment de temps pour vous lire, tous, chacun  dans vos blogs,

je vous répondrai directement chez vous si vous le permettez... mais pour des propos modérés et amicaux !

Recherche