Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 06:03

 

 

 

MANTES LA JOLIE - Yvelines

 

Nicolas BERNIER

Musicien baroque français

né à MANTES LA JOLIE - Yvelines

gendre de Marin MARAIS

Capture-bernier.PNG

Un pionnier dans de nombreux domaines ;

il parait avoir eu quelques soucis avec les imprimeurs...

il est vrai qu'à l'époque, il fallait graver sur bois chaque ligne, note et signe...

avant le passage sur la presse manuelle, ce qui représentait une grosse dépense. 


De nos jours : je viens de découvert par hasard ce musicien;

et nul n'étant prophète en son pays,

le Centre de Musique Baroque de Versailles l'ignore...  link

Capture-presse-typo.PNG

image : link 

Enfant de choeur à la cathédrale Notre Dame de MANTES :

DSCN8387.JPG

DSCN2923

où il fait partie de la Maitrise, puis de  celle

d'EVREUX; il étudie à ROUEN et...

 

     Sa biographie par un écrivain contemporain : 


"Né à Mante sur Seine le 28Juin 1664, successivement Maître de Musique

de l'église S. Germain l'Auxerrois, de la Sainte Chapelle de Paris,

et de la Chapelle du Roi, mort à Paris le 8 Juillet 1734,

inhumé en l'église de S. Jean le Rond. Il fut élevé Enfant de Choeur à

l'Église de Notre-Dame de Mante, où il apprit les principes de la Musique,

dans laquelle il vint se perfectionner à Paris; il y fit en peu de temps de grands progrès,

ce qui lui donna dans la suite des Protecteurs de la plus grande considération,

dont M. le Duc d'Orléans, petit-fils de France, voulut bien être du nombre.


Ce Prince lui fit avoir en 1704, ~ la mort de Charpentier,

(Marc-Antoine, celui du Te Deum de l'Eurovison !) la place de Maître de Musique

de la Sainte Chapelle de Paris, et Bernier s'étant marié quelque temps après

à la fille de Marais, célèbre Musicien dont nous avons parlé, le Prince obtint du Chapitre,

qu'il conserveroit sa place, à condition que sa femme n'habiteroit pas dans

la maison destinée au Maître de Musique ; exemple unique, cette place

ne pouvant être remplie que par un homme dans le célibat avec l'habit Ecclésiastique.


Bernier quitta cette Maîtrise vers 1720, que M. le Duc d'Orléans,

pour lors Régent du Royaume, le nomma à celle de la Chapelle du Roi.

M. le Duc de Noailles, aujourd'hui Maréchal de France, a donné aussi de

 grandes marques de sa protection à ce Musicien.


Bernier a fait connoître son sçavoir par plusieurs Motets à grands Choeurs

qu'il a fait exécuter à la Sainte Chapelle, et à la Chapelle du Roi pendant plus de trente ans.

L'Abbé Garon ordinaire de la Musique du Roi a été le Légataire de tous ces Motets,

dont la plus grande partie mériteroit d'être imprimée ou gravee.


Bernier n'ayant pas fait cette dépense de son vivant, s'est contenté

de faire graver deux gros Livres de MOTETS à une, deux et trois voix,

dont quelques-uns avec Symphonie ; le premier en 1703, et le second en 1713.

Il en a laissé un troisième commencé, et qui a été achevé par l'Abbé de La Croix,

Prêtre et Maître de Musique de la Sainte Chapelle, auquel il a laissé par son Testament

les planches gravées des deux premiers Livres ; le troisième Livre a été gravé en 1741.

Les ouvrages de Bernier, qui sont les plus répandus dans le monde,

consistent en cinq Livres de Cantates à une et deux voix,

dont quelques-unes avec symphonie, qui sont gravés ;

le premier a paru en 1703, presque toutes les Paroles sont de Rousseau ;

il en a encore employées quelques-unes de ce Poète dans ses autres Livres.

Les Paroles du second Livre sont presque toutes de Fuzellier,

et ce Livre est plus rare que les autres, les Planches gravées ayant tiré moins d'Exemplaires ;

il a composé encore un sixième Livre, mais qui n'est que Manuscrit.

Il a fait aussi la Musique de quelques divertissements appelés les Nuits des Sceaux,

pour les fêtes que Madame la Duchesse du Maine a données pendant quelques années,

dans le Château et dans les Jardins de Sceaux.

Il a légué les Planches de ses Cantates à M. Vanhoue son ami.

On trouve encore dans une vingtaine de Recueils d'Airs sérieux et à boire,

imprimés chez Christophe Ballard, plusieurs Airs à une et deux voix de ce Musicien."

 

(signé : Evrard TITON DU TILLET - 1677 - 1762)

 

Deux sites très complets :  link  et  link


 

J'aurais aimé insérer plus drôle comme ses

Airs Sérieux et à boire, mais...

personne ne les a encore enregistés !  


QUI VEUT, légalement...DES PARTITIONS BAROQUES ? :   link


Partager cet article

Repost 0
Published by sittelle - dans art : musique
commenter cet article

commentaires

Pascale 12/06/2012 09:33


Je découvre la nouvelle mise en page de ton blog et j'aime bien, c'est clair et agréable à lire. Excuse-moi de ne pas venir plus souvent mais j'ai fait le choix d'aller sur l'ordinateur le plus
rarement possible, c'est pour la santé de mes yeux et aussi parce que je n'ai pas bien le temps.
Grosse bise !

Latil 08/05/2012 19:38


Une belle musique, on aurait pu me la vendre pour du Bach, je n y aurais rien vu, ou plutot rien entendu!


Bonne soirée Sitelle


Latil

sittelle 10/05/2012 01:33



C'est le même style tu as raison ! Bach était protestant et sa musique était plus gaie, moins pesante; on sent le poids de l'église de l'époque, c'était une religion de contraintes. Bonne nuit
Latil



Martine Eglantine 06/05/2012 06:58


J'ignorais son existence mais ne m'intéressant pas à la musique, je n'ai aucune culture dans ce domaine. C'est bien de rendre hommage à cet "oublié". Bon dimanche citoyen. Bises

mel-and-tof 05/05/2012 17:59


Bonsoir ma douce Sittelle


Je suis revenue écouter ce superbe concert , merci mon amie de nous le laisser !


Gros bisous


Méline


 



erato:0059: 04/05/2012 21:11


Je découvre , merci pour les liens très intéressants . J'aime la troisième vidéo. Une vie bien remplie. C'est effarant les moyens pour imprimer les partitions. Douce soirée, bises Sittelle

Présentation

  • : Le blog lejardindutemps
  • Le blog   lejardindutemps
  • : Patrimoine et Histoire Vexin-Mantois - Ile de France - Normandie - Picardie - Pas de Calais - Musique - Poésie - Plantes Médecines alternatives
  • Contact

Réponses aux commentaires

C'est un plaisir de recevoir vos commentaires et de partager amicalement vos avis et connaissances 

Aussi pour continuer à avoir suffisamment de temps pour vous lire, tous, chacun  dans vos blogs,

je vous répondrai directement chez vous si vous le permettez... mais pour des propos modérés et amicaux !

Recherche