Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 05:34

 

Capture-courbet.PNG

Les Fédérés aux Grandes Ecuries de Versailles - G. Courbet

 

Notre amie

Françoise la Vieille Marmotte

nous demande de nous laisser aller cette semaine à un défaut, un péché, une tendance, un besoin !

 

Elle veut laisser éclater notre ...

 

COLERE

en musique

 

                (son terrier est caché là : link)

 

 

Marc OGERET

sublime la colère des horreurs de La Commune

en un chant nostalgique de Mémoire

 

notre ami le Ch'ti vous parlera de lui ici :  link

 

Les peintres impressionistes ont peint la Commune de Paris : link

la gravure de Gustave COURBET provient de ce site officiel : link

 

LA BUTTE ROUGE

 

 

Sur cette butte là, y avait pas d´gigolette,
Pas de marlous, ni de beaux muscalins.
Ah, c´était loin du moulin d´la Galette,
Et de Paname, qu´est le roi des pat´lins.

C´qu´elle en a bu, du beau sang, cette terre,
Sang d´ouvrier et sang de paysan,
Car les bandits, qui sont cause des guerres,
N´en meurent jamais, on n´tue qu´les innocents.

La Butte Rouge, c´est son nom, l´baptème s´fit un matin
Où tous ceux qui grimpaient, roulèrent dans le ravin
Aujourd´hui y a des vignes, il y pousse du raisin
Qui boira d´ce vin là, boira l´sang des copains

Sur cette butte là, on n´y f´sait pas la noce,
Comme à Montmartre, où l´champagne coule à flôts.
Mais les pauv´ gars qu´avaient laissé des gosses,
I' f´saient entendre de pénibles sanglots.

C´qu´elle en a bu, des larmes, cette terre,
Larmes d´ouvrier et larmes de paysan,
Car les bandits, qui sont cause des guerres,
Ne pleurent jamais, car ce sont des tyrans.

La Butte Rouge, c´est son nom, l´baptème s´fit un matin
Où tous ceux qui grimpaient, roulèrent dans le ravin
Aujourd´hui y a des vignes, il y pousse du raisin
Qui boit de ce vin là, boira les larmes des copains

Sur cette butte là, on y r´fait des vendanges,
On y entend des cris et des chansons.
Filles et gars, doucement, y échangent,
Des mots d´amour, qui donnent le frisson.

Peuvent-ils songer dans leurs folles étreintes,
Qu´à cet endroit où s´échangent leurs baisers,
J´ai entendu, la nuit, monter des plaintes,
Et j´y ai vu des gars au crâne brisé.

La Butte Rouge, c´est son nom, l´baptème s´fit un matin
Où tous ceux qui grimpaient, roulèrent dans le ravin
Aujourd´hui y a des vignes, il y pousse du raisin
Mais moi j´y vois des croix, portant l´nom des copains.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by sittelle - dans art : musique
commenter cet article

commentaires

latil 03/09/2012 10:48


La commune , elle a été décrite par Victor Hugot avec Gavroche  comme héros populaire. Au travers de ce personnage il a su décrire toute la misére, mais aussi la fiérté des parisiens de
condition modeste.Cette épisode de l Hitoire a étté particuliérement sanglant dans ces temps ou l armée n a pas hésité à tirer dans la foule.


Bonne soirée Sittelle


Latil

cagou 26/08/2012 09:06


je ne sais pas ce qui chantaient ,ce qui remontés d'Aurelle...?


bon dimanche

sittelle 26/08/2012 09:37



C'étaient des chercheurs d'or, peut-être ?   bon dimanche !



Philibert 24/08/2012 21:41


Moi, j'adore "Quand Paris se met en colère" de Mireille Mathieu.


Passe un bon weekend même s'il ne fait pas beau. 

Jean 24/08/2012 08:15


Un p'tit bonjour


Jean

nadia-vraie 24/08/2012 05:34


Bonjour Sittelle,


la butte rouge est une chanson car mon ordi a un problème, je n,entends plus la musique.


ces paroles sont tristes, émouvantes.


je sais qu'il fait très chaud en france, aussi ne t'inquiète pas, tu sais comment je suis, les gens sont libres et les amis(e) savent qu'on ne les oublie pas et qu,on reviendra toujours. Sois
bienà l'aise Sittelle.


Amicalement.

Présentation

  • : Le blog lejardindutemps
  • Le blog   lejardindutemps
  • : Patrimoine et Histoire Vexin-Mantois - Ile de France - Normandie - Picardie - Pas de Calais - Musique - Poésie - Plantes Médecines alternatives
  • Contact

Réponses aux commentaires

C'est un plaisir de recevoir vos commentaires et de partager amicalement vos avis et connaissances 

Aussi pour continuer à avoir suffisamment de temps pour vous lire, tous, chacun  dans vos blogs,

je vous répondrai directement chez vous si vous le permettez... mais pour des propos modérés et amicaux !

Recherche