Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 22:35

Surtout, ne pas tomber malade !
Guide de survie en Vexin avant 1900...

Un Paysan  "revient de Pontoise"
où il  a vendu carottes, oeufs, beurre, lapins et  poulets...



Bé  Dam !    sa femme est toute enchifrenée... il a plu, et sur le marché,
elle a attrapé  a un  gros rhume...
 

 Malade ?  Misère !
 
Pas de Service d' Urgences, à l'Hôtel - Dieu de Pontoise...
De toute façon,  quand on nous amène là, on est a déjà un pied dans la tombe !
Les Bonnes Soeurs remontent le moral ( mais pas toujours...)
 

 
Appeler le Médecin ?  il est loin.
Pas toujours présent, parti en tournée.
Ou bien occupé à ses travaux de ferme, il doit bien  vivre aussi !

Pour le Pharmacien, même problème  :
il faut demander au facteur ou au laitier de rapporter
les médicaments, tout ça est cher, long et compliqué

Une consultation :
 " 40 sous  : ça ne trouve pas dans le pas d'un cheval"

L'homme de la Terre a une confiance un peu limitée dans l'homme de la Science
qui ne guérit pas toujours...qui  n'est donc pas... infaillible

Constat d'un vieux praticien de campagne :
" Le paysan soigne mieux sa vache que sa femme.
Quand sa vache est prête à véler,
il se dépêche d'appeler le vétérinaire et si sa femme est malade,
il ne demande le médecin que pour constater le décès "


SOLUTIONS  SANITAIRES


1.    Prière :  " ça ne mange pas de pain ", c'est pour les femmes


2.     Toujours sous la main, dans le buffet , car
" Si ça fait pas d'bien, ça fait pas d'mal " :
  

  les plantes, les herbes
que la ménagère, prévoyante, a récoltées l'été et mis à sécher à l'abri

RHUME

Tisane des " Quatre Fleurs "
Fleurs de Mauve, Coquelicot, Violette et Pied de Chat

Infusion : 10 g du mélange à parts égales par litre d'eau, miel
 

 Ronce sauvage

30 g de feuilles en décoction, miel, en tisane et gargarismes


Egalement : Enveloppements
 

3.  Au boulot, tout le monde : passe un peu de ta  " laine en suint "
à  défaut, une couverture...  moins sale ?


4.    la  cata  : CATAPLASMES


mais non !

bleu...

... et  jaune, c'est  bio, c'est biau... mais en photo, pas sur la piau !

oui, hélas... souvenirs, souvenirs
 cataplasmes à la  MOUTARDE et au LIN ...
 qui  d'entre nous a pu y échapper  ?
et jusqu'en 1970, à peu près !  pratique tenace, rassurante pour nos parents ?

Je les préférais encore aux redoutables " RIGOLOS "
qui vous laissaient une grosse cloque douloureuse sur la poitrine
 Qui connait le nom de l' Apothicaire pervers, inventeur de cette torture
 sur mineurs malades et impuissants ?



5.  Pour les accouchements, point besoin du Médecin.
Les Sages-Femmes sont rares, la puériculture n'existe pas
on a recours aux bonnes vieilles Matrones ( mortalité infantile considérable)



6.  Pour entorses, foulures, contusions
Le Rebouteur, ou la Rebouteuse
dynasties familiales
se transmettent leurs secrets de famille de génération en génération.

Christophe OZANNE de Chaudray, près de VILLIERS EN ARTHIES
était si apprécié à la Cour du Grand Roi
où  les Diafoirus et Purgon règnaient,  eux,  sur  Louis XIV
(lettre de M. de Coulanges à Madame de Sévigné en 1696)
qu'un poète lui dédia ces vers

" Sans grec, sans latin, sans grands mots
Avec une herbe, une racine
Ozanne guérit de tous les maux
Et surtout de la médecine
Ozanne n'eut jamais dessein
De s'ériger en médecin;
L'honneur qu'on lui fait le chagrine
Lui médecin ? Comment ? Par où ?
Il guérit ceux qu'il traite et n'en veut pas un sou,
Deux contresens en médecine "
Certains descendants de ces familles sont retrouvés dans les médecins diplômés début XX°


Dès 1860 environ, la misère, l'hygiène, des méthodes de cultures plus modernes assurent
une meilleure aisance et  santé aux paysans. Déclin de la misère sociale et physiologique.
Après la guerre de 1914 - 1918, les forages permettent le captage, la canalisation et la distribution

de l'EAU  qui a toujours été le problème numéro un
de nos plaines sur  les plateaux,
les vallées  étant bien favorisées
par les sources, rûs et rivières.
Hygiène généralisée, instruction publique et laïque, propreté du corps, des vêtements,
des logements, aération des maisons par percements de  fenêtres en plus de la porte,
 lieux d'aisance, primitifs mais séparés, consultations pour nourrissons..

Tout ces progrès couronnés par la construction du Nouvel Hôpital
au lieu-dit Les Cordeliers à PONTOISE, remplaçant le vieil  Hôtel-Dieu

Comme partout en France,

nous avons bénéficié après la Seconde Guerre :
Installation de Cabinets médicaux , Spécialistes, au moins dans tous les chefs-lieux de cantons
Dispensaires d'Hygiène Sociale et Mentale,
 Consultations de Protection Maternelle et Infantile
Hôpitaux ruraux, Ecole obligatoire
accès à des soins de qualité , droit à la santé pour tous.

Un petit hommage tout de même à malades et médecins
qui faisaient face à tout, malgré douleurs et handicaps divers...
avec courage et  bien souvent humour !


Sources in " La vie rurale dans le Mantois et le Vexin au XIX° siècle"
Eugène Rougeatre, vers 1905, directeur d'école
Edition de 1991 annotée et complétée par Marcel LACHIVER
Maître-Assistant à la Sorbonne

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MJo 03/08/2009 21:12

Bonsoir, trés intéressant ton article, je trouve qu'on a tendance à idéaliser un peu trop les temps passés, j'avais 7ans (1957) quand nous avons eu l'eau courante, avant nous allions chercher l'eau avec des seaux dans une fontaine au bout du village, à une centaine de mètres. L'hygiène laissait encore à désirer...Le médecin était appellé seulement en cas d'urgence, les soigneurs et rebouteux apportaient un peu de soulagement. Compte tenu de la pénurie de médecins dans nos campagnes, c'est devenu à nouveau difficile de consulter. Même au cabinet du médecin, il faut compter une matinée et encore lorsqu'il n'est pas appelé à l'esxtérieur pour une urgence...  

sitelle 04/08/2009 07:57


Oui, tu as raison il n'y a pas si longtemps que l'eau arrive toute seule, sans peine ... c'est pour cela que nous l'apprécions triplement; pas besoin de conseils anti-gaspi pour nous, n'est-ce pas
?
Ici, c'est pareil pour les médecins; dentiste, ophtalmo, ou simple consultation, c'est devenu bien long... si bien qu'à l'hôpital, aux urgences, pour un problème vital, on attend en voyant des
petits trucs sans gravité qui encombrent !


[ Naniemay-11 ] 03/08/2009 19:49

J'ai visité il y a quelques années l'Hôtel Dieu à Lyon. Il y a une pièce où sont entreposés tous les ustensiles des médecins du 19 siècle, ça fait peur !!!La chaise du dentiste, enfin de l'arracheur de dents.... impressionnant !Je viens de me réabonner à ta newsletter, je m'y suis repris à 2 fois pour que ça fonctionne, le mail de validation n'arrivant jamais dans ma boîte !!!ça fonctionne très mal ! Bonne semaine, amitiés

sittelle 03/08/2009 20:57


Tu as raison... le dentiste, je me souviens des souvenirs de mon père...
J'ai aussi beaucoup de problèmes sur over-blog et je ne peux plus mettre de musique...
Merci, Naniemay, bonne soirée


Allier-née 03/08/2009 18:14

Un séminaire dans le Bourbonnais..Veut aller au débredinoir de saint-Menoux leGMOC....3 séminaires , il faut bien cela pour être bien formées par notre Grand Maître de L'ORDRE de la Crampette.@+

sittelle 03/08/2009 18:29


Débredinoir ?   peut importe ce que c'est, le nom me plait !


Allier-née 03/08/2009 17:54

Quand je suis née , la simili sage-femme a soigné ma mère qui faisait une hémorragie avec de l'eau de vie "de la gnôle".Le médecin est venu 2jours plus tard et ma mère buvait sa gnole.Ma mère est toujours là auj.....C'était en 1944, il faut dire...en hiver et pendant la guerre.

sittelle 03/08/2009 18:01


Ah, ça c'est de la médecine ! il faut toujours faire confiance aux (bonnes) plantes, c'est tout naturel !  j'essaie de continuer ce message à part ...


Allier-née 03/08/2009 17:49

On me l'a dit aussi...Mais ne sais plus ou est Villefort..Je connaîs depuis son enfance un jeune osteopathe; 6ans garanties d'études en Angleterre...Mon rebouteux n'en avait pas fait du tout....J'ai bien quelques séquelles des manips..de mon enfance..Va être beau Kasimir...pour l'instant, je squatte son blog....A + Sittelle 

sittelle 03/08/2009 18:03


Il ne va plus se sentir le patron ? mais on va l'intrôniser, tu as raison, G.M.O.C., avec remise de diplômes, séminaires en Auvergne et à Calais !!!


Présentation

  • : Le blog lejardindutemps
  • Le blog   lejardindutemps
  • : Patrimoine et Histoire Vexin-Mantois - Ile de France - Normandie - Picardie - Pas de Calais - Musique - Poésie - Plantes Médecines alternatives
  • Contact

Réponses aux commentaires

C'est un plaisir de recevoir vos commentaires et de partager amicalement vos avis et connaissances 

Aussi pour continuer à avoir suffisamment de temps pour vous lire, tous, chacun  dans vos blogs,

je vous répondrai directement chez vous si vous le permettez... mais pour des propos modérés et amicaux !

Recherche